Le débat lancinant sur les mérites et inconvénients de la discrimination positive à l’université s’est à nouveau enflammé aux États-Unis à la suite de l’audience consacrée le 9 décembre au cas d’une étudiante du Texas. Abigail Fisher avait été recalée à l’entrée de l’université du Texas, à Austin, en 2008 en dépit d’un dossier honorable. Cette université a en effet mis en place une procédure d’admission qui cible les meilleurs élèves, tout en réservant des places à des étudiants sélectionnés sur des critères autres que scolaires, dont leur origine ethnique.

Abigail Fisher avait considéré qu’elle avait été pénalisée par ce programme d’« affirmative action », jugeant qu’il contrevenait au principe d’égalité ancré dans la Constitution […].

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/12/12/la-discrimination-positive-a-nouveau-en-debat-aux-etats-unis_4830383_3222.html

Publicités