L’économie de la république populaire de Chine est elle une économie de marché ? si oui, c’est la cata. C’est le Figaro économie qui nous alerte ce matin sur ce dossier, en apparence technocratique et juridique, dont l’examen commence aujourd’hui à Bruxelles. L’union européenne doit elle accorder le statut d’économie de marché à la Chine, 15 ans après son adhésion à l’organisation mondiale du commerce ? Pékin y aurait théoriquement droit. Problème, si la réponse est affirmative, des millions d’emplois en Europe, plus de 300 000 en France seraient menacés affirme le Figaro. Pourquoi ? parce que le purgatoire d’économie « non marchande » dans lequel était jusque là cantonnée la Chine permettait à l’europe de brandir tout un arsenal anti dumping et anti subventions contre les importations chinoises. Arsenal qui tomberait automatiquement en cas de changement de règles du jeu, « les entreprises européennes seraient alors privées de défense face à une avalanche de biens bon marché. Principaux secteurs touchés : textile, ameublement, métallurgie et électronique.  Inutile de préciser que Pékin milite ardemmentpour cette reconnaissance, quand l’europe elle est divisée sur la question. Royaume uni et pays bas sont à fond pour, France, Italie et europe centrale s’inquiètent pour leur industrie nationale, mais craignent en cas de résistance une restriction des investissements chinois. D’ici la fin de l’année, les 28 sont appelés à prendre une décision…qui pèsera lourd donc sur notre économie et nos emplois.

Source: http://www.franceinter.fr/emission-la-revue-de-presse-menaces-economiqueschinoises-et-porcines

 

Publicités